Les produits structurés : des placements financiers innovants

Un produit structuré est en finance un instrument financier émis par une banque ou une compagnie d’assurance.

Il est composé généralement de deux éléments :

  • le premier assurant la protection du capital ;
  • le second plus risqué permet d’optimiser le rendement du produit.

Les produits structurés : des placements sur-mesure

Fondée en 2007, la société EQUITIM conseille et accompagne les professionnels de la gestion de patrimoine en créant des solutions de placements sur-mesure.

EQUITIM est le partenaire de JEC Finances pour le conseil et la construction de produits structurés.

Equitim est une Entreprise d’Investissement agréée auprès de l’ACPR et AMF.

Les produits structurés : le retour des placements à capital 100% garanti

Un contexte très favorable aux solutions à capital 100 % garanti

  • Alors qu’il était difficile pendant de nombreuses années de proposer des solutions à capital 100% garanti avec le très faible niveau des taux, un nouveau paradigme a émergé sur les marchés depuis quelques semaines.
  • Pressions inflationnistes depuis fin 2021, actions des banques centrales et hausses des taux longs nous donnent l’opportunité de proposer à nouveau des solutions d’investissement 100% capital garanti avec des rendements attractifs.
  • En effet, le rendement de l’OAT 10 ans a renoué avec ses niveaux de 2014 et cote aujourd’hui autour des 2%,alors que ce même rendement était encore en territoire négatif l’été dernier.
  • Nous nous saisissons de cet environnement de marché pour proposer des solutions typiques de gestion de trésorerie à court et moyen terme.
  • Les possibilités sont nombreuses pour exploiter cette remontée des taux :  note à taux fixe, note à taux variable, note indexée à l’inflation.

Les produits structurés : des placements financiers au couple rendement/risque connu à l’avance

Introduction aux produits structurés

Depuis quelques années, les produits structurés connaissent une popularité grandissante, qui se traduit par une hausse significative des encours et de la part consacrée à ces supports dans les allocations. Ils présentent en effet un atout majeur : offrir une formule clairement définie à la souscription avec un potentiel de gain et un niveau de risque encadrés dès la création du produit. La durée de vie maximale du support est également prévue en amont, ainsi que les possibilités de remboursement anticipé.

Ces produits sont bâtis à partir de plusieurs paramètres, sur lesquels les constructeurs de produits structurés vont jouer pour proposer des structures attrayantes. Le premier d’entre eux est le sous-jacent sur lequel va reposer le produit. Il peut s’agir d’un indice de marché (y compris un indice ESG), d’un titre ou bien d’un panier de valeurs par exemple. Le choix de ce sous-jacent est crucial car toute la vie du produit repose sur son comportement. Certains sont par nature plus risqués que d’autres : un indice diversifié sur les actions de la zone euro aura ainsi un comportement moins volatil qu’un titre d’une société cyclique. Le choix du sous-jacent peut aussi permettre de mettre en place des stratégies plus ciblées, en choisissant par exemple de miser sur un secteur particulier.

Autre paramètre important : la rémunération offerte par le produit. La majorité des supports commercialisés sur le marché proposent le versement de coupons réguliers. Le niveau de ces derniers doit être cohérent avec le risque associé. Donc avec le choix du sous-jacent mais aussi avec les différentes sécurités offertes par le produit, dont la protection à l’échéance via des barrières désactivantes. Cette dernière couvre couramment l’investisseur jusqu’à une baisse des marchés de l’ordre de 40 à 60 % (au-delà, l’investisseur subit la totalité de la baisse).

Ces supports présentent un autre grand avantage : leur modularité. Les combinaisons sont quasiment infinies et la conception des produits s’adapte au contexte de marché et aux attentes des investisseurs. Ainsi en période moins porteuse pour les marchés, il est possible de prévoir un certain nombre d’options pour rendre la structure plus protectrice, telle que des barrières désactivantes qui baissent dans le temps. Certains produits prévoient aussi le versement d’un coupon y compris lorsque le sous-jacent baisse. Autre mécanisme fréquent : le point d’entrée sur les marchés (ou strike) – celui qui détermine la progression du sous-jacent – peut-être une moyenne de plusieurs dates sur une période définie. Cela a pour conséquence de limiter l’aléa sur cette constatation initiale.

Commercialisés par campagne pendant une durée limitée, en direct ou via l’assurance vie, les produits structurés peuvent répondre à de nombreux objectifs patrimoniaux, à condition de bien comprendre leur fonctionnement et les risques associés. Il est aussi important de garder à l’esprit au moment d’étudier les offres que ces produits fonctionnent selon un principe de vase communicant. Apporter de la sécurité se fera au détriment de la rémunération et inversement. L’essentiel est donc d’être confiant avec le scénario de marché sur lequel repose le support et avec la combinaison rendement-risque proposée.

Contactez-nous